007 | Maryse Goudreau (Escuminac, QC) | La baleine est une masse de savoir

CDP-WEB-160405-icones-MG-rose

Maryse Goudreau a mis en branle différentes interventions qui remettent en question l’identité d’une population tournant le dos à sa dimension maritime. La désuétude, voire la disparition de plusieurs ports de mer ont servi à l’artiste de terrain d’essai emblématique pour créer une analogie avec les procédés photographiques qui s’éteignent. Elle réanime des images du passé pour aborder des problématiques reliées au présent. Son dernier projet, présenté à la galerie Leonard et Bina Ellen (Montréal) en mai 2015, rejouait par exemple les archives d’une époque où le gouvernement tentait d’éradiquer le béluga. Pour ce faire, l’artiste a amalgamé les codes du documentaire au théâtre participatif amateur, cherchant à libérer les images de leur relation statique à une histoire officielle, et à créer des espaces narratifs, littéraires, picturaux et ainsi de suite.

La baleine est une masse de savoir

À l’occasion du Chant des pistes, Maryse Goudreau enquêtera sur le phénomène des baleines qui vont régulièrement s’échouer aux Îles-de-la-Madeleine. L’artiste souhaite échanger avec les remonteurs de carcasses qui ont reconstitué, en 2014, un squelette de cachalot, maintenant exposé au Musée de la mer. Elle scrutera également les archives personnelles de randonneurs qui observent et photographient les baleines échouées ou flottantes au large et elle étudiera le lieu où transitent, par exemple, leurs dépouilles. Une prise de vue participative sous forme de docufiction sera réalisée grâce à une collaboration avec le Musée de la mer des Îles-de-la-Madeleine.

…………………………………………….

Maryse Goudreau vit et travaille à Escuminac (Gaspésie) et à Montréal. Son travail touche les procédés de la photographie, l’archive, la vidéo, le performatif et le participatif. Par une approche hybride, elle tente de libérer les images de leur relation statique à une histoire officielle, de créer des espaces narratifs et littéraires où la mémoire est une arme. 

Maryse Goudreau est la lauréate du Prix à la création artistique du CALQ pour la Gaspésie. Ses plus récentes expositions ont eu lieu à : Gallery 44 – Center for Contemporary Photography (Toronto), Galerie Leonard and Bina Ellen (Montréal), VU – Centre de production et de diffusion de la Photographie (Québec) Galerie Hugues Charbonnneau (Montréal), Galería Punto (Espagne) et Galleri Losjen, Norvège. Son travail est présent dans les collections de la Ville de Montréal, du Musée des beaux-art de Montréal et du Musée national des beaux-arts du Québec. 

cargocollective.com/marysegoudreau

Diffuseurs partenaires :

  • Musée de la mer, 1023 chemin de la Grave, Havre-Aubert, Québec.
Publicités